Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 12:13

Vicki Myron avait déjà consacré un premier livre à son chat (livre que malheureusement je n'ai pas lu) et elle réitère aujourd'hui.

"Dewey Readmore Books", tel est le nom de ce chat. On parle parfois de rat de bibliothèque, et bien Dewey, lui, est un chat de bibliothèque. Dès les premières pages de ce livre, on découvre un animal particulièrement attachant, qui se montre très sociable et affectueux et qui semble avoir beaucoup marqué les nombreuses personnes qui ont pu le cotoyer.

De nombreuses anecdotes figurent dans ce roman; elles ne concernent pas seulement Dewey, mais également d'autres chats. Comme l'écrit l'auteur: "Si je devais raconter d'autres histoires de chats, je voulais qu'elles fussent basées sur le même principe que pour" Dewey": le lien particulier unissant un chat à une personne, ou une communauté de personnes. Et je voulais parler de gens dont la vie avait été changée grâce à leur amour pour un chat."

J'ai été touchée par certaines de ces histoires et pour être moi-même très attachée à ma petite boule de poils, nommée Grignotte, je ne peux que comprendre les liens humains/animaux que Vicki Myron a voulu mettre en valeur dans son ouvrage. Le style est facile à lire. On n'est certes pas transportés ou tenus en haleine; ce n'est d'ailleurs pas le but, ce n'est pas un thriller après tout. Mais la lecture est plaisante et l'on passe un très bon moment...

Un grand merci aux éditions Jean-Claude Gawsewitch et à blog-o-book pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce livre...

dewey.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 00:00

Cette année, j'ai lu entre 20 et 30 livres (mon rythme de lecture s'est considérablement ralenti depuis que je me suis transformée en marmotte ces quelques derniers mois). Voici donc mon top 5 pour 2010. Une remarque: si beaucoup de romans m'ont plu, aucun ne m'a cette année vraiment emballée. Pas de gros coup de coeur donc, c'est pourquoi j'ai fait la part belle dans mon classement aux BD de filles...

N°1: Un peu plus de légèreté dans un monde de filles, Ouvrage collectif.

N°2: Enceinte c'est pas une mince affaire, Mademoiselle Caroline.

N°3: Joséphine, Pénélope Bagieu.

N°4: Keith me, Amanda Sthers.

N°5: Le petit grumeau illustré, Nathalie Jomard.

BD-filles

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:00

Roman signé Emmanuel Carrère, dont j'avais beaucoup apprécié "L'adversaire", il y a de cela quelques années. L'auteur nous confie ici des tranches de vie dont il a été témoin. Il y a tout d'abord ces vacances en Asie du Sud-Est marquées par l'arrivée subite, imprévisible d'un tsunami qui l'a épargné lui et sa famille mais a fait par ailleurs tellement de victimes. Parmi elles, Juliette, la fille de Delphine et Jérôme, un couple de Français rencontré sur place... Il se retrouve confronté à leur détresse, à leur désarroi. Il participe avec eux à la recherche du corps de la fillette, et tout cela remue beaucoup de choses en lui... Peu de temps après cette première épreuve, c'est une autre Juliette, la soeur de sa compagne Hélène qui est sur le point de mourir d'un cancer...

C'est un livre dur, poignant. Comme le dit la quatrième de couverture: "Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d'extrême pauvreté, de justice et surtout d'amour". On ne ressort pas totalement indemne d'une telle lecture. Mais le style est enlevé, tout est très bien écrit. L'auteur a fait preuve d'une grande sensibilité et a réussi à ne pas tomber dans le récit larmoyant, heureusement d'ailleurs car étant donné les thèmes abordés ce n'était pas forcément évident. Une lecture que je ne regrette pas, même si ce n'est pas un livre à démarrer alors qu'on est déprimé...

Un grand merci à blog-o-book et aux éditions Folio pour m'avoir donné la possibilité de lire ce livre...

dautesvies.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 15:19

A nouveau une BD sur le thème de la grossesse qui m'est particulièrement familier en ce moment vu que j'attends moi-même un petit bout, on y suit mois par mois la grossesse de Caroline, avec tous ses petits désagréments mais aussi tous ses grands bonheurs... C'est rigolo et très rapide à lire... A offrir aux futures mamans à l'occasion de Noël; elles se reconnaîtront forcément à un moment ou un autre....

enceinte.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 11:56

Dernier roman de Marc Lévy, que je viens tout juste de terminer... Si il ne m'a pas autant emballée que "Et si c'était vrai" ou plus récemment "Le premier jour", j'ai néanmoins trouvé que c'était une histoire sympa qui se lit un peu à la manière d'un conte rapidement... Néanmoins elle manque cruellement d'action, de rebondissements... On ne retrouve pas ce à quoi Marc Lévy nous a habitués... Dommage. Je m'attendais à autre chose, en tout cas à être plus emballée...le-voleur-d-ombres.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 00:00

Signé Manboou, ce "Journal d'une baleine" raconte, à travers une série de planches très amusantes, la grossesse d'une jeune femme, du test de grossesse au congé maternité, en passant par la première échographie ou les vergetures, tout y passe, avec beaucoup d'humour et de réalisme... La future maman que je suis s'est déjà retrouvée dans plusieurs scènes. Sa lecture est très rapide et ce petit livre est sympa et peu cher. Comme le dit la quatrième de couverture, "pour être une baleine épanouie, suivez ce guide..."

journal-d-une-baleine-aqua-lumina.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 14:43

Un roman signé Sonia Elbeze, qui met en scène l'histoire de Solène, une jeune femme âgée de 33 ans.

L'histoire commence au lendemain de sa soirée d'anniversaire. De nombreux hommes gravitent autour de Solène, amants ou anciens amants. Il y a Sam son ex-mari et père de son fils Lenny, Alex avec qui elle vit mais avec qui aussi elle se déchire, Romain son amant. L'héroïne ne sait pas ce qu'elle veut, et on a envie parfois de la secouer un peu... Mais n'est-ce pas le manque d'un père (le sien est mort peu après sa naissance) et le mystère qui entoure cette mort qui la font aller ainsi d'un homme à un autre? Des allers et retours dans le passé proche ou plus lointain permettent de mieux cerner les personnages...

J'ai mis un sacré bout de temps à lire cette histoire, qui n'est pourtant pas très longue... Je n'arrivais pas à rentrer dedans, à m'attacher aux personnages. Trop de non-dits entre eux, trop d'instabilité chez l'héroïne, des personnages secondaires qui ne servent pas forcément à grand chose, tout cela fait que mon impression est globalement mitigée. Le résumé faisait que je m'attendais à mieux... Dommage...

Encore merci à blog-o-book et à Sonia Elbeze pour ce partenariat.

larmedusilence.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 15:30

Paru dans la collection "Autoblographie" aux éditions Vraoum, cette BD est tirée du blog du même nom: "Un crayon dans le coeur" et signée Laurel. Elle y croque son quotidien avec beaucoup d'humour, ses histoires d'amour pas toujours épanouissantes, sa petite fille, son adorable petite chatte Choupinette... Pour le clin d'oeil, Laurel vit à Metz, là où j'ai longtemps vécu et je me suis beaucoup amusée à retrouver la pizzéria "Chez Branko" dont j'étais moi-même une fidèle cliente.

COUVlaurelPOCHE.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 00:00

J'avais vu le film en avril 2009, et il m'avait beaucoup plu c'est donc avec plaisir que je me suis plongée dans la lecture de "Fleur du désert, du désert de la Somalie à l'univers des top models". Il s'agit du récit poignant du parcours de Waris Dirie, depuis son enfance en Somalie dans une famille de nomades, jusqu'à sa fabuleuse carrière de mannequin.

Plusieurs passages m'ont bouleversée comme le récit de son viol à l'âge de quatre ans par un ami de son père ou son excision qui est véritablement un acte barbare pratiqué dans des conditions impensables et auquel de nombreuses fillettes ne survivent pas... Son enfance à la dure dans le désert sahélien, marquée par le mode de vie nomade est certainement pour quelque chose dans la femme forte et déterminée (avec toutefois des fragilités) qu'elle est devenue... J'en veux pour preuve cette citation: "La vie nomade est dure, mais elle est également très belle, tellement liée à la nature que toutes deux sont inséparables. Le nom que ma mère m'a donné est justement celui d'un des miracles de la nature: Waris signifie "Fleur du désert". La fleur du désert fleurit là où peu de choses parviennent à survivre."

En résumé, je dirais que c'est un livre à la lecture aisée, le parcours de Waris est formidable et passionnant, semé d'embûches également, et fait ressortir le contraste existant entre la société africaine encore marquée par certaines pratiques archaïques, et le monde occidental, en particulier le milieu de la mode avec son luxe et ses paillettes. Waris a  réussi à y trouver un équilibre, a eu la chance de faire les bonnes rencontres, et s'est servie de sa notoriété pour dénoncer les ravages de l'excision... L'histoire est d'autant plus prenante qu'elle est authentique et c'est ce qui fait qu'on ne peut pas la lâcher avant de l'avoir terminée.

Dans le cadre d'un partenariat entre le forum livraddict et les éditions J'ai lu (que je remercie vivement tous les deux), j'ai reçu non seulement le livre, mais aussi le dvd du film que j'ai donc revu avec plaisir... Très prenant lui aussi, il est très émouvant et la jeune actrice qui interprète le rôle principal est vraiment magnifique... Le livre tout comme le film méritent le détour...

fleur-du-desert.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 20:30

Dernier livre d'Hugo Boris, un de mes auteurs favoris... Lire un roman d'Hugo Boris, c'est prendre le risque d'être surprise à chaque fois, puisqu'il nous entraîne à chaque nouveau roman dans des univers très différents. Après "Le baiser dans la nuque" et "La délégation norvégienne", nous voici avec "Je n'ai pas dansé depuis longtemps" dans l'univers des voyages spatiaux et l'on vit au rythme des orbites autour de la terre que subit Ivan, le personnage principal... Envoyé dans l'espace pour y passer plus d'un an, ses compagnons se succèdent à bord de la station Mir, mais lui vit de plus en plus mal l'éloignement de la Terre. Comment ne pas devenir fou en effet lorsqu'on effectue plus de 6000 tours en orbite autour de la Terre sans pouvoir y revenir?

Un bon roman donc, bien mené et bien écrit, même si je l'ai un peu moins apprécié que les précédents. On voit que l'auteur maîtrise son sujet. On partage les émotions, les doutes du personnage principal... Néanmoins il m'a manqué l'intensité que j'avais trouvée notamment dans "La délégation norvégienne". Une satisfaction en demi-teinte donc, mais je n'en attends pas moins avec impatience le prochain roman de ce formidable écrivain qu'est Hugo Boris.

Je-n-ai-pas-danse-depuis-longtemps.jpg

Repost 0
Published by - dans Livres
commenter cet article